46es Journées de formation de l'A.D.C. : Prendre des risques en toute sécurité...

ADC
Hôtel NOVOTEL ATRIA, 5 boulevard de Prague - Nîmes
Du mercredi 26 septembre 2018 au vendredi 28 septembre 2018

 

                      

 

mercredi 26 septembre 2018
jeudi 27 septembre 2018
vendredi 28 septembre 2018
Hôtel NOVOTEL ATRIA, 5 boulevard de Prague - Nîmes

Les Journées de formation ont pour objectif d’apporter des connaissances aux professionnels afin de leur permettre d’opérer des choix aux problématiques des populations qui leur sont confiées : enfants, adolescents, familles, personnes en situation de handicap, personnes âgées.

Le public concerné : Directeurs, Cadres, Professionnels de l’enfance, du handicap de la vieillesse, de l’action sociale et psycho-sociale et de l’économie sociale et solidaire.

Qu’en est-il alors lorsqu’il s’agit de la vie d’autrui ? Autant d’Autres que nous sommes censés protéger, préserver, accompagner ? Autant d’Autres que nous devons protéger ? Protéger d’eux-mêmes ? Protéger d’autrui ? Protéger de nos institutions dans nos institutions ? Risquer, c’est se projeter dans l’avenir.

Toutefois, pour comprendre l’origine de cette notion, il convient de retourner dans l’antiquité où le risque n’existait pas car le destin des hommes était déterminé par les dieux et les oracles. C’est dans le langage populaire romain qu’apparaît pour la première fois, la notion du risque. Risicare qui signifie prendre une route sur laquelle se trouvent des obstacles qui menacent de briser tout ce qui viendrait les heurter. Il convient alors d’éviter ces obstacles pour ne pas être brisé. La conscience du risque apparaît au travers du doute. Pourquoi accepter de s’engager dans cette voie s’il est alors possible de faire autrement ? Simplement car c’est la nature même de notre activité de directeurs ! La plupart d’entre nous, accueillent des publics dont la situation ou la problématique sont assimilées aux risques émergents. Elles sont devenues la conséquence de plusieurs risques : l’exclusion sociale est devenue un risque. La pauvreté n’est plus l’apanage d’une poignée d’élus, elle devient la conséquence d’un enchaînement de circonstances. La vie professionnelle n’est plus un long fleuve tranquille, le chômage est un passage presque obligatoire dans le parcours d’une vie. Et que dire des risques de dépendance avec le vieillissement de la population ? Que dire des tentations qui induisent la dépendance ? Et à ceux-ci s’ajoutent les risques naturels…