AFAR - Enfants en situation de handicap psychique : Les professionnels au service de la vie

Le vendredi 11 mars 2016

vendredi 11 mars 2016
de 08:30 à 08:50
Accueil des particpants
de 09:00 à 09:15
Ouverture du colloque

Introduction :

Approches diagnostiques et cliniques du handicap psychique chez l'enfant (Dr Bertrand LAUTH et Dr Jean CHAMBRY)

de 09:15 à 09:30
Projet de l'enfant : quels repères ?

Modérateur : Dr Bertrand LAUTH

de 09:30 à 09:50
Relance de la créativité face au handicap psychique

Nadège SAPEDE : Psychologue, UDSM, Nogent Sur Marne

de 09:50 à 10:10
Quelles évaluations pour quels objectifs ?

Stéphanie DE BOURNONVILLE : Neuropsychologue, Fondation Vallée, Gentilly

de 10:10 à 10:30
Le projet de vie de l'enfant

Luc FOSSEY : Directeur régional Nord-Ouest, Apprentis d'Auteuil

de 10:30 à 10:45
Echanges avec la salle
de 10:45 à 11:00
Pause
de 11:00 à 11:15
Un projet entre le soin et l'éducatif

Modératrice : Dr Ioanna ATGER

de 11:15 à 11:35
Faciliter la communication avec l'enfant

Sarah TESSARECH : Orthophoniste

de 11:35 à 11:55
Développer la sensorialité

Emilie BONNET : Psychomotricienne, Jardin d'enfants adapté "La Maison de l'enfant" et CAMSP hospitalier de Gonesse

de 11:55 à 12:15
Proposer des médiations. Rencontre avec un animal, le cheval

Brigitte MARTIN et Agnès MOLARD : Psychomotriciennes, La Fentac (Fédération National de Thérapie avec le Cheval)

de 12:15 à 12:30
Echanges avec la salle
de 12:30 à 13:30
Pause déjeuner
de 13:35 à 13:55
Les professionnels et le quotidien

Modérateur : Dr Jean CHAMBRY

de 14:00 à 14:20
Faire face au quotidien, témoignages de soignants

Jennifer CHATELIER : Cadre socio-éducatif

Raphaël CERVEIRA : Educateur, Fondation Vallée, Gentilly

de 14:20 à 14:40
Le quotidien au service du soin

Armêl MATTMANN-JACQUES : Psychologue clinicienne, CMP de Pierrefitte, CH de Saint-Denis

de 14:40 à 15:00
Les outils du quotidien (le repas thérapeutique, l'hygiène)

David SULTAN : Psychologue clinicien, Hôpital de jour de Gennevilliers

de 15:00 à 15:15
Echanges avec la salle
de 15:15 à 15:25
Pause
de 15:25 à 15:30
Famille, entre usagers et partenaires

Modérateur : Dr Jean CHAMBRY

de 15:30 à 15:50
Faire famille

Mireille BATTUT : Présidente de l'association de parents et amis de personnes autistes "La main à l'oreille", Cachan

de 15:50 à 16:10
Fratrie et handicap psychique

Dr Karine BAUDELAIRE : Pédopsychiatre, l'Elan retrouvé, Paris

de 16:10 à 16:30
Représentations partagées entre équipes et famille, pour le meilleur et pour le pire

Dr Ioana ATGER : Pédopsychiatre, Directrice médicale du CMPP de Massy

de 16:30 à 16:40
Echanges avec la salle
de 16:40 à 16:45
Clôture du colloque
de 16:45 à 17:05
Conclusion

Témoignage

Film documentaire "La Porte d'Anna", réalisé à la Fondation Vallée par Patrick DUMOND.

Avec la participation du Pr Catherine JOUSSELME :pédopsychiatre, chef de pôle, CHI Fondation Vallée, Gentilly

de 17:15 à 17:35
Fin de la journée

Sous la direction du Dr Jean CHAMBRY, pédopsychiatre, chef de pôle, CHI Fondation Vallée, Gentilly, CHU Le Kremlin-Bicêtre, du Dr Bertrand LAUTH, pédopsychiatre, CHU de Reykjavik et Université d’Islande, et du Dr Ioana ATGER, pédopsychiatre, directrice médicale du CMPP de Massy.

La notion de handicap s'est transformée ces dernières années afin de sortir des représentations stigmatisantes que le terme déficit pouvait entraîner. Cependant certains enfants et adolescents sont gravement entravés dans leur développement cognitif et affectif, ce qui amène à définir la notion de handicap psychique. Ces jeunes patients se trouvent le plus souvent au carrefour des prises en charge sanitaire et médico-sociale. Ils peuvent être source de désarroi pour les parents mais aussi pour les équipes qui s'en occupent en ambulatoire ou dans le quotidien. Comment éviter le réel potentiel d’aggravation de certaines déficiences prises dans un processus mental évolutif ? Comment favoriser le réinvestissement de la pensée, de la communication, de la psychomotricité ? Comment soutenir la créativité psychique de l'enfant ou de l'adolescent ? Comment pouvons-nous ensemble, familles et professionnels, garantir à ces enfants ou adolescents différents le meilleur parcours de vie possible ?