Autisme et action médico-sociale précoce

Santé, Petite enfance, Société, Handicap
Institut Universitaire de Technologie, Cherbourg-Octeville
Le vendredi 5 juin 2015

vendredi 5 juin 2015
de 08:30 à 09:00
Accueil des participants

Le mot de la présidente Mme Geneviève LAURENT et du délégue régional, Samuel COCHET

de 09:00 à 09:30
Propos introductifs: Présentation du triptyque Repérage, Diagnostic - Interventions Précoces, Place des CAMSP dans ce triptyque

Guillaume BLANCO, Ministère, responsable du suivi du 3ème plan

Monique RICOMES, Directrice générale de l'ARS de Basse-Normandie, déclinaison régionale du 3ème plan

de 09:30 à 09:45
Échanges avec la salle
de 10:15 à 10:30
Échanges avec la salle
de 11:00 à 11:30
Autisme et grande prématurité

Anne BOISSEL, Maître de conférences en psychologie clinique, Université de Rouen

de 11:30 à 11:45
Échanges avec la salle
de 11:45 à 12:15
Études des films familiaux

Karine MARTEL, Maître de conférences en psychologie du développement de l'enfant et de l'adolescent, Université de Caen

de 12:15 à 12:30
Échanges avec la salle
de 14:00 à 14:30
L'annonce et ses aspects éthiques

Jérémie COUPEZ, Pédopsychiatre, Fondation Bon Sauveur de St-Lô

de 14:30 à 14:45
Projection de Témoignages filmés de familles
de 14:45 à 15:00
Échanges avec la salle
de 15:00 à 15:30
Présentation de l'atelier "imaginons les images", une collaboration CAMSP/CRA/parents

Équipe du CAMSP d'Argentan, CRA de Basse-Normandie

de 15:30 à 15:45
Échanges avec la salle
de 15:45 à 16:15
L'Unité d'Enseignement de Cherbourg: premier retour d'expérience
de 16:15 à 16:30
Échanges avec la salle
de 16:30 à 17:00
Conclusion de la journée

Dr Nathalie SARFATY, Pédopsychiatre, CAMSP de Montrouge et Nogent, membre du Conseil d'Administration de l'ANECAMSP

Institut Universitaire de Technologie, Cherbourg-Octeville

Le troisième plan autisme 2013-2017 donne une place essentielle aux professionnels de l'action médicosociale précoce, dans le dépistage et l'accompagnement des jeunes enfants à risque autistique et de leur famille. Il définit par ailleurs comme indispensable, la collaboration parents-professionnels.


C'est dans ce contexte que nous vous proposons d'échanger, à partir d'une revue des recherches actuelles, afin d'aborder, en l'illustrant par des expériences de terrain, les spécificités de l'annonce précoce du diagnostic, de la prise en charge du jeune enfant autiste, et de sa scolarisation.


Tout au long de cette journée, les intervenants issus des établissements sanitaires et médico-sociaux, de la recherche universitaire, de l'éducation nationale, du ministère de la santé et de l'Agence régionale de santé, ainsi que des parents, contribueront, par leurs témoignages, à enrichir la réflexion autour des enjeux majeurs que constituent le dépistage, le diagnostic, et la prise en charge précoce.


A travers ces regards croisés se renforcera l'impérieuse nécessité du travail partenarial, dans une démarche intégrative, où l'enfant et sa famille sont au coeur du projet de soins qui favorise son développement et participe à l'amélioration de sa qualité de vie.