Deuxième Conférence débat de l'ARPPA

Société
PARIS-SciencesPO-Amphitheâtre Sorel Leroy-Beaulieu
Le jeudi 3 avril 2014
PARIS-SciencesPO-Amphitheâtre Sorel Leroy-Beaulieu

Le projet de loi concernant l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), s’il est adopté, devrait doter ce secteur d’un cadre législatif propre. 

Pourtant, d’ores et déjà, après le rapprochement opéré entre le SYNEAS (qui couvre la BASS), et l’USGERES, symbolisé par la création de l’Union des Employeurs de l’Économie Sociale et Solidaires (UDES), de premières inquiétudes se font jour. Elles concernent principalement la définition et la délimitation du champ de l’ESS auquel les associations relevant de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale à but non lucratif sont, de facto, désormais associées. 

On a souvent tendance à l’oublier, les pratiques de solidarité s’incarnent dans des formes diverses : celle des mutuelles, des coopératives, des syndicats, des associations, le service public, les groupes professionnels et les mobilisations informelles (solidarité de proximité). Il est naturel que les « artisans » de ces organisations particulières s’interrogent sur ce qui, à l’issue de ce processus de rapprochement et de cette entrée dans l’ESS, perdurera quant à leurs spécificités. 

Seront-elles amenées à gommer leurs particularités en termes de finalité, de projet, de mission d’utilité sociale, de gouvernance démocratique ? Ou parviendront-elles, au sein de ce grand ensemble, à sauvegarder l’esprit des valeurs qui les animent : celles de l’intérêt général, de la cohésion sociale et des initiatives citoyennes ? 

Cette conférence organisée par l’ARPPA, association dont l’objet est la promotion d’une politique de l’association, souhaite engager la réflexion sur ces thématiques. Pour cela : 

- Nous examinerons les enjeux du nouveau périmètre de l’ESS grâce à l’intervention de Philippe Frémeaux, journaliste économique et éditorialiste au magazine économique Alternatives Economiques. 

- Nous engagerons un débat sur le thème : « Associations et Economie Sociale et Solidaire : entre profits raisonnables et non-lucrativité ». Cette table ronde sera animée par Michel Chauvière, Sociologue et Directeur de recherche au CNRS, auteur de nombreux ouvrages sur les transformations du couple action sociale/travail social. Elle réunira des responsables des fédérations et syndicats de notre secteur (SYNEAS, UDES, UNIOPSS, UNAPEI etc.). 

La synthèse de la conférence sera assurée par Sylvain Pasquier, Sociologue et membre de l'équipe du CERReV de l’Université de Caen (groupe de recherches Politique, Institution et Symbolique (PoLIS)).