Message
Connexion
ou connexion standard
Se souvenir de moi
Inscription Connexion

L'enfance pas à pas

Petite enfance  

Comment devient-on un être humain, capable d’établir des relations avec les autres, d’aimer, d’agir de façon autonome et d’apprendre ? En partant de cette question essentielle, cette collection explore pas à pas, l’évolution du jeune enfant, de la naissance à l’âge de quatre ans.

Tous les enfants du monde vont établir des liens avec leurs proches, découvrir leur corps et prendre conscience de qui ils sont, explorer le monde et échanger avec les autres, imiter pour apprendre ou pour communiquer, jouer, parler, marcher, à peu près au même âge, en passant par les mêmes étapes. La collection permet une meilleure compréhension des moments d’apprentissage que l’enfant doit parcourir pour devenir grand. Elle montre aussi les différences qui existent d’une culture à l’autre dans la relation que l’on établit à l’enfant et les modes de maternage.

Cette investigation permet d’abord d’éclairer le grand public, mais aussi de donner des repères aux professionnels, puis d’élucider d’éventuelles difficultés de développement et d’intégration que peuvent éprouver les enfants.

 
Episodes de 1 à 4

Par Valéria LUMBROSO

 

1. « C’est moi dans la glace » : A la naissance, l’enfant ne se voit pas encore comme un être unique, distinct des autres. Il va lui falloir de nombreuses expériences pour y parvenir. Comment savoir si un enfant qui ne parle pas, qui ne peut pas encore dire « Je » a déjà conscience d’être une personne? Et quelle est l’importance de cette reconnaissance? Quelle révolution induit-elle dans la relation aux autres?

2. « Bébé maman, l’un fait l’autre » : A sa naissance, le bébé se retrouve dans un monde inconnu où il doit se faire comprendre. Sa survie en dépend. De son coté, sa maman doit apprendre à le connaître, à le découvrir, à l’aimer…. Dès les premiers jours, les liens se tissent. D’instinct, le bébé sait retenir l’attention et susciter l’affection. La maman, elle, tente de comprendre les signaux qu’il lui envoie et d’y répondre le mieux possible. Le bébé fait la mère, la mère fait le bébé.

3. « Une base pour la vie » : A un an, les liens entre la mère et l’enfant se sont tissés. Si l’enfant trouve chez sa mère la compréhension et le réconfort dont il a besoin, il va se sentir en sécurité pour explorer l

 
Episodes de 5 à 8

Par Valéria LUMBROSO

 

5. « Devenir père » : Avant la naissance de leur enfant les futurs pères ont parfois du mal à réaliser qu’ils vont le devenir. Devenir père, c’est non seulement accéder à la même position que son propre père mais c’est aussi le faire changer de place en le rendant grand-père.Dans les premiers jours de la vie, le père offre une protection au couple mère-enfant. Mais le père est aussi celui qui montre à l’enfant dès la nais- sance qu’il existe séparément de sa mère. Si les échanges avec la mère s’organisent autour du regard et des calins, avec le père, le dialogue s’établit dans le jeu et l’action. Pour l’enfant, la présence quotidienne du père va ouvrir des possibilités relationnelles variées.

6. « Le rôle du père » : L’enfant qui développe très tôt une relation avec ses deux parents bénéficie de deux formes d’affection et de stimulation bien différentes. Son père et sa mère ont chacun leur manière de le porter, d’en prendre soin, de le câliner ou de jouer avec lui.

7. « Le langage avant les mots » : Tous les enfants apprennent à parler. Cette faculté innée est inscrite dans notre patrimoine g&eac

 
Episode 9 à 13

Par Valéria LUMBROSO

 

9. « Premiers mouvements premiers gestes » : Avant même que la mère ne sente bouger le bébé dans son ventre, il est déjà très actif. Dès le deuxième mois de grossesse, il saute, se retourne et joue avec ses mains. En fait, il s’entraine, explore des mouvements dont il n’a pas encore l’usage, mais qui lui serviront plus tard.

10. « A toute à l’heure papa-maman » : Lorsque les deux parents travaillent, les enfants en Europe sont générale- ment confiés à une nourrice, à une crèche ou à une personne de la famille. Cette séparation est une source d’angoisse pour l’enfant comme pour ses parents. Pour en atténuer les effets, il est nécessaire que l’enfant bénéficie d’une période d’adaptation suivie et qu’il puisse s’attacher à la personne qui s’occupe de lui. Le nourrisson en est capable dès son plus jeune âge. Lors des retrouvailles, il est nécessaire de laisser du temps au nourrisson, afin de ne pas le brusquer : le temps pour lui de comprendre que c’est bien son parent qui est de retour.

11. « La conquête de l’espace » :  Toucher, saisir, manipuler, déplacer des objets… ces gestes simples ne vont pas de soi. Si tous les systèmes sensoriels (vue, ouïe&